Nouvelle monnaie : campagne de sensibilisation réussie à Zouerate

A quarante-huit heures de la sortie de la nouvelle monnaie en Mauritanie, une sensibilisation très réussie a été présidée, à Zouerate, par le wali du Tiris Zemmour. Cette campagne sensibilisation et d’explication, organisée au Club des Aigles de Zouerate, est l’œuvre de la commission régionale de la BCM (Banque centrale de Mauritanie) présidée par le président de ladite commission M. Ahmed Salem Ould Bouhedda, du directeur régionale de la BCM à Zouerate Mohamed Ould Meiloud, des autorités administratives et militaires de la wilaya et d’une nombreuse assistance.

Prenant la parole à cette occasion, le maire adjoint Melik Ould Beiba a souhaité la bienvenue à  la commission et à l’assistance. A son tour, le wali a expliqué les grandes lignes de la nouvelle politique économique et monétaire du pays avant de passer la parole à Ahmed Salem Ould Bouheda, cadre à la BCM et président de la commission régionale chargée du Tiris Zemmour.

La SNIM a été représentée par le nouveau attaché de direction M. El Arbi Ould Sid’Ahmed Ould Kerkoub.

Soulignons, dans ce cadre, que la présidence de la République a publié mercredi le décret instituant l’unité monétaire nationale. Le décret précise qu’en application des dispositions de l’Ordonnance n° 2017 – 001 du 27 décembre 2017 portant modification de la loi n° 73-135 du 18 juin 1973, instituant l’unité monétaire nationale, il est procédé à la création de billets de banque et de pièces de monnaie suivants :

Billet de 1.000 Ouguiya, Billet de 500 Ouguiya, Billet de 200 Ouguiya, Billet de 100 Ouguiya, Billet de 50 Ouguiya Pièce de 20 Ouguiya, Pièce de 10 Ouguiya, Pièce de 5 Ouguiya, Pièce de 1 Ouguiya et Pièce de (1/5) d’Ouguiya.

Le décret précise que les billets de banque et pièces de monnaie créés ont cours légal sur le territoire de la République Islamique de Mauritanie à partir du 1er janvier 2018.

Les anciens billets de banque et pièces de monnaie continueront à être échangés auprès de la Banque Centrale de Mauritanie jusqu’au 30 juin 2018.

Dès le 1erjanvier 2018, les prix seront exprimés en Ouguiya nouvelle et convertis en Ouguiya ancienne jusqu’au 31 décembre 2018.

Le décret stipule enfin que les anciens billets de banque et pièces de monnaie qui n’auront pas été échangés au plus tard le 31 décembre 2018 seront considérés comme adirés, et la Banque Centrale de Mauritanie dégagée de ses obligations à l’égard des porteurs de ces billets de banque et pièces de monnaie.

Sid’mhamed Ould M’haymed